Lundi : Jazz
Mardi : Electro, IDM, Ambient,
Mercredi : Musique du monde et d'ailleurs.
Jeudi : Musiques expérimentales, Power electro, Harsh noise, drone, doom, dark ambient. country, death-industrial
Vendredi : Pop music
Samedi : Proto-punk, Punk, Post-punk
Dimanche : Musique classique, néo-classique et contemporaine.

dimanche 30 septembre 2018

Isang Yun – Sunrise Falling

Décidément la musique contemporaine est à l'honneur chaque dimanche sur ce blog. Celle-ci reste très narrative. Et ça raconte quoi? L'oppression en Corée pendant 2h27. Non non ne fuyez pas... les musiciens sont fantastiques.

Lien spoty

Musique contemporaine from Corée, 28 septembre 2018

samedi 29 septembre 2018

Gouge Away – Burnt Sugar

26 minutes c'est un peu court mais c'est plus long que les 17 minutes de Good to feel de Candy c'est aussi un peu moins violent, toutes proportions gardées.

Lien spoty
Lien bandcamp

Punk hardcore, 28 septembre 2018

vendredi 28 septembre 2018

Leonie Pernet - Tootard - Temps Machine - 28 sept 2018 - Live report

Et donc? Et bien c'était encore mieux que je ne pensais. J'avais peur qu'elle soit seule sur scène et j'ai un peu de mal avec les hommes orchestres même quand ce sont des femmes. Et... elle n'était pas seule mais accompagnée de Hanaa Ouassim qui chante en arabe sur Auaati, ce qui permet de lever bien des mystères à propos de l'album. Je ne vous ferais pas l'injure d'un couplet sur la richesse de la France grâce au métissage. On sait on sait... mais on peut quand même s'étonner et regretter que ce ne soit pas plus fréquent sur scène tant c'était fantastique hier soir.
Et Léonie Pernet? Égale à elle-même, désinvolte mais souriante ce que ne laisse pas forcément présager sa musique. Une anecdote? A la fin d'un morceau Léonie à oublié de désactiver l’écho sur sa voix, lorsqu'elle s'est mise à parler, laissant entrevoir a quel point le son est traficoté. Je me suis beaucoup interrogé su la  question de savoir pourquoi je suis fan de cette musique (ado, je détestais le synthé) me répondant à chaque fois que la question est stupide. Spontanément ce qui me surprend c'est l'originalité du son et l’absence de mauvais gout... mais difficile d'aller plus loin. A moins de lire les interview qui pour le coup laisse entrevoir les difficultés à créer et l'exigence de la demoiselle. Val me demandait pourquoi je la classais en musique électronique et pas en Indie pop rock. A mes oreilles j'entends surtout le côté électro. La présence d'un ordi sur la scène m'a confirmé ce que je pensais. Pour moi, il y a une richesse de son plus grande que dans la synth-pop.  Peut-être aussi le fait que les voix ne sont pas toujours en avant. A propos,  Le son était parfait. Merci au Temps Machine. 

En première partie Tootard dont j'ai parlé à la sortie de leur deuxième disque ici en décembre 2017. Ici aussi j'ai été très agréablement surpris même s'ils n'étaient que trois sur scène au lieu de cinq. J'ai trouvé que le chanteur avait un charme fou me rappelant certains de mes amis. J'ai donc été très étonné qu'il ne parle pas français. Ils viennent du plateau du Golan, en Syrie, pas loin d'Israël dont ils refusent la nationalité. Ils étaient contents d'être là, hier soir, c'était palpable. Pas besoin d'expliquer pourquoi je suis fan, j'avais l'impression d'assister à un Live@fip.

Je ne suis pas resté pour la troisième partie pour des raisons personnelles qu'il serait fastidieux d'expliquer mais j'aurais bien aimé rester.

jeudi 27 septembre 2018

Albatre – The Fall of the Damned

50 minutes de grosses bastonnades lourdes et furieuses mais néanmoins jazzy, il n'y a que sur la longueur  que cela peut éventuellement dépasser les limites du supportable. Peut-être faudrait-il leur suggérer de rajouter de la cornemuse et de la bombarde, pour que ça les dépasse franchement.

Lien spoty

Jazzcore punk metal, 28 septembre 2018


lundi 24 septembre 2018

Chris Lightcap – Superette

Un peu l'embarras du choix côté jazz mais bon je craque pour cette musique de superette avec Nels Cline et John Medeski en caisse.

Lien spoty
Lien bandcamp

Jazz de supermarché, 7 septembre 2018

dimanche 23 septembre 2018

Marco Stroppa – Marco Stroppa: Space

Pas facile facile, mais ça s'écoute bien quand même.

Lien spoty

Musique contemporaine chez Wergo, 21 septembre 2018

vendredi 21 septembre 2018

Leonie Pernet – Crave

La seule question qui se pose c'est de savoir si je suis fan au point de faire tout pour aller la voir en concert très prochainement... j-4

Lien spoty
Lien bandcamp

Electro, weird, sad and cold Synthwave pop chez Infiné, 21 septembre 2018

jeudi 20 septembre 2018

Ancient Methods – The Jericho Records

Ne dépasse pas trop les limites du supportable mais bien flippant quand même et pulse comme il faut, bref il remplit plutôt bien le cahier des charges du disque du jeudi.

Lien spoty

Dark ambient techno indus, 21 septembre 2018

mardi 18 septembre 2018

kj – Ex

Toujours un sans faute chez Dronarivm.

Lien spoty
Lien bandcamp

electro ambient  chez Dronarivm, 21 septembre 2018

lundi 17 septembre 2018

JP Schlegelmilch, Jonathan Goldberger, Jim Black - Visitors

Avec Jim Black à la batterie ça ne peut-être que plus que bien.

JP Schlegelmilch (organ/keyboards),
Jonathan Goldberger (guitar) and
Jim Black (drums)

Lien spoty

Jazz trio psyché, 21 septembre 2018

dimanche 16 septembre 2018

Les inAttendus – Poetical Humors

Jouer Dowland à l'accordéon, c'est plus qu'inattendu c'est improbable mais étonnamment c'est fantastique, surtout avec la viole de gambe.

Lien spoty

Musique ancienne et contemporaine chez harmonia mundi, 14 septembre 2018

samedi 15 septembre 2018

jeudi 13 septembre 2018

Nathan Moody – The Right Side of Mystery

Plus facile d'écoute que ne le laisse supposer la pochette, c'est du lourd quand même pour du Dark-folk. Dommage que Chewbacca ne vienne pas chanter sur ce disque.

Lien spoty

Dark folk post-indus, 7 septembre 2018

mercredi 12 septembre 2018

mardi 11 septembre 2018

Less Bells – Solifuge

Le dernier Kranky, dronesque à souhait, je prends.

Lien spoty
lien bandcamp

Electro, drone, ambient, néo-classique, 14 septembre 2018

lundi 10 septembre 2018

Medeski Martin & Wood with Alarm Will Sound - Omnisphere

Avoir paradoxalement beaucoup de travail mais peu d'argent qui rentre à de quoi ralentir l'envie de bloguer. Mais quand un gros disques sort on a un peu plus envie de lever le nez du guidon. Ici il s'agit d'un live exceptionnellement réussi qui s'écoute en boucle. On aurait bien aimé que le disque soit plus long.

Lien spoty

Jazz contemporain, 14 septembre 2018

dimanche 9 septembre 2018

Christoph Sietzen – Incantations

Décidément le mot "zen" est vraiment mis à toutes les sauces... nan je rigole c'est son nom. Je n'suis pas fan du coté symphonique mais comme le laisse supposer la pochette le marimba est très en avant. A bon entendeur salut!

Lien spoty

Musique classique, 7 septembre 2018

samedi 8 septembre 2018

vendredi 7 septembre 2018

Impala – In the Late Hours

Pure fun, ce jazz instru qui rock'n'roll comme dans les sixties, on ne s'y attendait plus.

Lien spoty

Jazz rock'n'roll, 24 août 2018

jeudi 6 septembre 2018

Nadja – Sonnborner

Ça pulse sans jamais franchir les limites du supportable (c'est bien quand même).

Lien spoty
Lien bandcamp

Doom Grindgaze fom Berlin, 4 septembre 2018

mercredi 5 septembre 2018

mardi 4 septembre 2018

lundi 3 septembre 2018

Moster – States of Minds

Génial comme d'hab. Il a été disponible dans spoty, je suis désolé si ce n'est plus le cas. Je n'ai pas eu le temps de beaucoup l'écouter... dommage.

Lien spoty

Jazz rock expé chez Hubro, 31 août 2018